Janvier 2016,  14H30 - Plage de Malendure - Guadeloupe.

 

 

 

 

 

                                         

 

 

Arrivée au local, il est trop tôt. Alors un colombophile m’emmène en voiture chez Jonas, figure locale qui a tout simplement introduit le Pigeon Voyageur et la Colombophilie en Guadeloupe.

En effet c’est en 1993 que Jonas Dambury et son ami Jean-Jacques Coudière créer la première Société Colombophile des DOM TOM. Les deux compères déjà colombophiles en Région Parisienne (21° Région) ont décidé de revenir au pays avec leurs Pigeons, dès leur départ en retraite. C’est donc en 1989 que le transport à lieu. Les premiers Pigeons « Parisiens » arrivent en Guadeloupe et serviront de souche principale pour la colonie actuelle. 4 ans après naissait l'Amicale Colombophile de Malendure

 

La pancarte en bas de la route m’indique     les coordonnées de l’Amicale                     Tél : 0590.98.570.93. J’entreprends la montée à pieds.

Il fait 28°C !

Henriette Tourraine

C’est seulement 3 ans après leur arrivée que les « Pigeons Parisiens » ont été lâché. Certains sont restés au Colombier, d’autres ne sont pas rentrés …

Les débuts ont été difficiles. Une anecdote ; l’enlogement appelé ici « la mise en boîte » était faite dans des boîtes en cartons données par les commerçants du coin !

Aujourd’hui le Club s’appelle AMC, Amicale Colombophile de Malendure et c’est Henriette Touraine qui préside le seul Club Colombophile des Antilles Françaises avec une particularité en plus ; c’est sont nombre de femmes qui pratiquent ce nouveau sport en Guadeloupe. En effet plus de la moitié des effectifs est une femme ! Malgré des efforts de communication importants, ce sport à du mal à faire des émules.

Un dizaine de membres composent cette équipe forte sympathique.

 

Les lignes de vols, dont la fameuse Trans-Caraïbe ; Le Vauclin Martinique - Malendure Guadeloupe. Plus de 200 Km dont la moitié au dessus de la mer !! ...

Mais il est maintenant l’heure d’aller enloger. Je propose mes services à Jonas et nous vidons tout le colombier ! Ils partent demain matin pour la Pointe des Chateaux au Sud Est de l’Ile, une distance d’environ 50 Km. Ma première surprise sera dans la façon de transporter les Pigeons. 1 Panier pour une trentaine de pigeons et ce sous 28°C !!?

On descend jusqu’au local, où sont arrivés tous les autres colombophiles. En fonction des arrivées chacun prend son numéro d’enlogement (les retardataires passeront en derniers ! …).

Chacun sa tache ; à la bagueuse, aux paniers, aux prises de notes, au caoutchouc …

La nuit tombe vite en Guadeloupe à cette époque de l’année. Il est 18H00 et au total un peu plus de 210 Pigeons seront enlogés, mais dans 8 paniers seulement, soit plus de 28 pigeons par panier et sans abreuvoir !

Tout le monde se retrouve dans le petit local autour d’une grande table pour régler les constateurs et discuter de choses et d’autres, dont un projet qui me semble fou : Pourquoi ne pas jumeler nos deux Clubs ?

On pèse le pour et le contre, on échange nos adresses mails, accord de principe côté AMC, avec bénédiction d’Henriette !

Charge à moi de convaincre le Pigeon Sport Auray.

 

Prochain rendez-vous à Noël 2016 !!

 

Le Colombier de Jonas ...

 

Avec une vue imprenable sur la vallée qui descend de la forêt d'un côté et la baie de Malendure de l'autre, le colombier de Jonas offre un terrain de jeu impressionnant pour ces volatiles.

 

Perché en hauteur et sur du grillage costaud, c'est un colombier hyper sec et hyper ventillé.

 

Les ravageurs seront ici, les ratons laveurs (Rakoun) domestiqués, les iguanes, les mangoustes et occasionnellement un rapace de grande taille, de passage en migration

La saison colombophile commence les premiers samedi de janvier pour finir fin avril, ce qui correspond à la saison « sèche », saison pendant laquelle la température avoisine les 30 degrés ! ...